RETROSPECTIVE

RETROSPECTIVE

2015
AR BAGANIZ

AR BAGANIZ

La pièce se déroule un dimanche matin du mois d’août 1671, dans un village du Pays pagan, en bord de mer. Colbert vient de promulguer l’ordonnance de la Marine qui interdit le pillage des navires et punit sévèrement les naufrageurs. Del, fille de Sezni Falc’han, patriarche, est promise à Goulven, homme grossier et brutal qu’elle n’aime pas. Elle rêve d’un prince qui viendrait à bord d’un beau navire. Ce soir-là, la tempête se lève, un navire anglais est en perdition, les Pagans préparent le naufrage et le pillage. Un seul marin anglais sera sain et sauf. Il trouvera refuge dans la maison du patriarche où une idylle va naître entre lui et Del…

2015
MENEHAM – 300 ANS D’HISTOIRE

MENEHAM – 300 ANS D’HISTOIRE

Ce spectacle déambulatoire retrace les grandes étapes de la vie du village de Meneham de la fin du XVIIe siècle à l’époque contemporaine. Six scènes, jouées par la troupe et des bénévoles ont permis aux visiteurs de mieux connaitre ou de découvrir l’histoire et le destin de ce village.

2015
PAROLES DE POILUS

PAROLES DE POILUS

Paroles de Poilus est bâti à partir de lettres de soldats du Léon et de travaux d’historiens. Cinq personnages, Jaïg, un jeune soldat, Mamm, sa mère, Rose, sa fiancée et deux narrateurs racontent ces quatre années terribles sur le front et en Bretagne.

2014
MALMANCHE

MALMANCHE

Un spectacle consacré au théâtre de Tangi Malmanche. Deux courtes pièces, les premières écrites par le dramaturge : Marvailh an Ene Naonek (Le conte de l’âme qui a faim) et Gwreg an Toer (La femme du couvreur), ainsi que ses poèmes et réflexions sur la Bretagne et la langue bretonne.

2014
MOBILISATION GENERALE

MOBILISATION GENERALE

Ce spectacle son et lumière créé en Juillet 2014 au Folgoët raconte quatre années de guerre de Août 1914 à Novembre 1918, à la fois en Bretagne, au centre du pays de Léon et sur le front. On y suit le destin de cinq soldats et de leurs familles, deux agriculteurs, un ouvrier, un marin-pêcheur et un jeune prêtre.

2014
SKEIZ – 6000 ANS D’HISTOIRE DU CURNIC

SKEIZ – 6000 ANS D’HISTOIRE DU CURNIC

Un spectacle processionnaire  bâti à partir de vestiges et témoins de l’histoire et du légendaire du site du Curnic. Constitué de 9 tableaux joués sur les vestiges mêmes ou lieux mythiques : le four à goémon de Kroazenn, la grève du Curnic, le vivier gallo-romain, le blockhaus, la vieille digue et la nouvelle digue, le site Natura 2000.

2013
NOZ NEDELEG

NOZ NEDELEG

D’après un texte écrit par Yves-Pascal Castel, grand connaisseur du patrimoine religieux, en particulier des calvaires, et poète aussi. C’est l’histoire de deux centurions romains, Longin et son compère Jumeau, au pied du calvaire, qui vont partir, au cours de la nuit de Noël, à la recherche de la signification des mots : « Et Verbum Caro Factum est » inscrits au sommet du clocher de Saint-Thégonnec. Ils vont au cours de cette nuit visiter les grands calvaires bretons ; chaque fois de nouveau personnages vont se joindre à leur troupe.

2013
FRANKIZ

FRANKIZ

En 1959, Ifig un jeune soldat breton quitte sa fiancée et sa mère pour aller faire la guerre en Algérie. Il y restera près de 3 ans comme beaucoup d’autres. D’autres femmes se joignent à la fiancée et à la mère d’Ifig pour les soutenir dans leur chagrin. Elles portent des marionnettes, soldats des différentes guerres. Elles vont raconter le destin de ces soldats dans les guerres françaises, et en particulier les guerres coloniales. Pacification de l’Algérie à partir de 1830, le destin tragique de l’armée de Bretagne au camp de Conlie (1870), Marianne et ses colonies, la guerre 14-18, le soulèvement de Madagascar en 1947, la guerre d’Indochine (1945-1954) et la guerre d’Algérie (1954-1962).

2011
GLENMOR L’INSOUMIS

GLENMOR L’INSOUMIS

Le spectacle, créé à la salle Glenmor de Carhaix en juin 2011, à l’occasion du quinzième anniversaire de la mort du Barde, agrémenté d’images vidéo, est interprété par une quinzaine d’artistes sur scène, comédiens, chanteurs et musiciens. Il y a quelques 60 ans, venant du Poher, s’élevait une voix tous azimuts. Une voix poétique, politique, celtique, prophétique, dénonciatrice, blasphématoire…. Une voix mystique et mythique à la fois. C’était celle de Glenmor, Barde de son état.

2011
ARMORICA BREIZH

ARMORICA BREIZH

Spectacle son et lumière sur les origines de la Bretagne, depuis la perte de l’indépendance jusqu’au premier royaume de Bretagne. Plusieurs grands tableaux composent ce spectacle : l’Armorique Gallo-Romaine, la conquête de l’Armorique gauloise par Rome, la période gallo-romaine en Armorique, l’installation des Bretons en Armorique, la christianisation de l’Armorique Vers le Royaume breton. Par le traité d’Angers suite à la victoire d’Erispoe, fils de Nomenoe, sur le roi des Francs, Charles Le Chauve lui reconnait le titre de roi.

2011
FRIKO ZO

FRIKO ZO

Une comédie composée de courtes saynètes théâtrales alternant avec des chants et des danses. Un couple fête ses 30 ans de mariage en compagnie d’amis et de parents. Après le repas, ils se retrouvent dans un hangar pour le fest-noz. Ils évoquent les mariages d’hier et d’aujourd’hui. On assiste alors à des saynètes vécues par les participants ou issues de la littérature. Pourquoi se marie-t-on?  Comment fait-on connaissance?  La première visite, la demande en mariage, la noce, les relations dans le couple…

2010
AR GER VRAZ

AR GER VRAZ

Un chanteur de rue, montreur de marionnette, vit sous les ponts d’une grande ville. Il y rencontre une jeune réfugiée ayant fui son pays en guerre. Sans titre de séjour, elle est recherchée par la police. Avant de mourir, le chanteur lui apprendra son art. Riche de ces deux cultures, elle sera accueillie dans le pays de l’artiste

2010
OMBRES ET LUMIÈRES AU FOLGOËT

OMBRES ET LUMIÈRES AU FOLGOËT

L’histoire de Salaün Ar Fol imprime sa marque depuis huit siècles sur le Folgoët et, plus largement encore, sur tout le Léon. Aujourd’hui encore, la dévotion populaire célèbre la mémoire de Salaün dans la pierre comme dans les prières. « Ombres et lumières » est une plongée à travers les événements de huit siècles d’histoire qui ont marqué la commune, la Bretagne et la France, de la naissance de la légende de Salaun ar Foll à nos jours. Dans ce spectacle la basilique est devenue l’acteur principal d’une aventure sans pareille. Comme le prédisait Monseigneur Freppel en 1888 : « L’église du Folgoët est un gigantesque Ave Maria en dentelle de pierre que le peuple du Léon fait monter vers le ciel ».

2010
TOULL AR BLEIZ

TOULL AR BLEIZ

Matilin An Dall, sonneur de bombarde et Yann Ar Chapel joueur de biniou ont été embauchés pour animer une noce dans les montagnes noires. Quand ils arrivent au bourg du village, ils apprennent la terrible nouvelle : un jeune enfant a été emporté par un loup. Un groupe de chasseurs se lance à la recherche de la bête et de l’enfant, tandis que la noce bat son plein. Le soir, les deux sonneurs rentrent chez eux. S’ensuivent des péripéties auxquelles des sonneurs ne sont d’ordinaire pas confrontés.

2009
GWERZ NEDELEG

GWERZ NEDELEG

Ce spectacle vivant et original raconte les scènes de la Nativité du Christ inspirées des évangiles de Saint Luc et Saint Mathieu et des calvaires bretons. L’annonciation, la visitation, les craintes de Joseph, le mariage de la vierge Marie, le recensement, les bergers, la naissance du Christ, la présentation au temple, l’adoration des mages, la fuite en Égypte, le massacre des innocents et le miracle du blé inspiré du bas-relief de la chapelle du Traon (Plouguerneau).

2009
DIVROA

DIVROA

Ce spectacle raconte en plusieurs tableaux quelques épisodes de migrations organisées des Bretons vers d’autres régions de France ou pays du monde : Les ardoisières de Trélazé (Angers), l’Argentine, l’Ouest-Canadien, la Dordogne (sud-ouest), la Région Parisienne, les U.S.A., New-York, Québec et aussi l’exil d’étrangers en Bretagne : réfugiés espagnols en 1939, carriers italiens d’Uhelgoad, ouvriers maghrébins, Africains noirs, émigrés asiatiques, Sud-Américains, Patimat l’enfant du Daghestan, les Maliens sans-papiers de Montfort près de Rennes…

2008
LES PIRATES DU CHIEN JAUNE

LES PIRATES DU CHIEN JAUNE

Ce spectacle son et lumières a été créé d’après le célèbre roman de Pierre Mac Orlan « Les Clients du Bon Chien jaune ». Des décors mobiles transportent les spectateurs du quartier de Kéravel au pont du vaisseau fantôme, en passant par le village de Kerhorre, l’île de Kernévez et la ville de Londres. Aventures, combats, fantastique, chants de marins, danses et musiques…

2007
PERLES DE BANQUIERS

PERLES DE BANQUIERS

Une mise en scène inspirée du livre de Hervé Lossec. Le début des banques en Bretagne en perles et anecdotes nous rappelant avec humour à quel point notre rapport avec l’argent a été modifié depuis les années 60.

2007
DE ROSALIE A L’ARCHE

DE ROSALIE A L’ARCHE

Présentée en plein air dans le parc, comédiens danseurs, musiciens et chanteurs reconstituent l’histoire de Rubihan, depuis Rosalie Léon, « La princesse russe », jusqu’à nos jours. Pierre Dominique Louis, prince de Sayn Wiggenstein et Rosalie Léon ont été les héros de ce conte de fée vécu dans la propriété du Rubihan, au Relecq Kerhuon.

2007
LIZIG, LA PETITE PRINCESSE DE L’EAU

LIZIG, LA PETITE PRINCESSE DE L’EAU

Lizig, la petite princesse de l’eau, est un conte hollandais de G.Th. Rotman, traduit en breton par Y. Drezen et R. Hemon. Ce conte a été adapté pour en faire un spectacle pour jeune enfants dans un mini théâtre d’ombres et un décor peint par Anne Salaün.

2007
AR ROUE UBU

AR ROUE UBU

Un spectacle adaptée de la pièce d’Alfred Jarry, « Ar roue Ubu » ou « Ubu roi », un spectacle haut en couleur, mêlant l’absurde, l’humour et le grotesque. Le père Ubu, commandant au passé glorieux, poussé par une femme ambitieuse, la mère Ubu, élimine le roi de Pologne Venceslas et s’empare de son trône. Il conspire avec le capitaine Bordure, qu’il renie une fois son forfait accompli. Toute la famille royale est éliminée sauf le plus jeune fils du roi, Bougrelas, qui finira par venger ses ancêtres…

2006
REUZ’N ROLL

REUZ’N ROLL

Kévin, guitariste punk, débarque avec son groupe au milieu d’un festival celtique. Les conflits avec les musiciens punks et celtiques interviennent dès la première répétition et Bernez, le président de l’association, a du mal à gérer les heurts culturels, linguistiques et politiques. Mais un fait divers vient mettre un terme à ces dissensions. Créé dans le cadre du festival Kann al loar, né de l’imagination fertile d’Hervé Bellec, Reuz’n’roll s’amuse de tout. « On s’engueule en français, on rigole en breton ».

2006
FEST AR PIMORC’H

FEST AR PIMORC’H

D’après la fameuse pièce « Charcuterie fine » de Tilly, auteur, metteur en scène et comédien originaire de Belle-Isle-en-Terre. L’action se passe en une seule journée dans la cuisine d’une charcuterie. Le père et la mère emploient un apprenti et une femme de ménage. Tout fonctionne normalement. Seul point noir : le fils qui ne veut pas prendre le chemin que lui ont tracé ses parents…

2005
PÊCHEURS DE GOEMON

PÊCHEURS DE GOEMON

Une histoire d’amour sur fond de crise économique et sociale, adaptée d’un roman d’Yvonne Pagniez. La dure vie des goémoniers juste avant la guerre 39/45 au pays Pagan. A cette époque, la crise économique ne permet pas aux goémoniers de vivre de leur métier. Jaîg, natif de plouguerneau, voudrait bien épouser Jeanne-Yvonne. Ils se sont promis l’un à l’autre, mais la jeune fille est réticente et souhaite épouser un marin d’état pour échapper à la vie misérable des pêcheurs de goémon…

2005
SPERED AN TOUR TAN

SPERED AN TOUR TAN

Une nuit de tempête l’oiseau Ifig vient heurter violemment la lanterne d’un phare breton en pleine mer, brisant le mécanisme d’éclairage. Le gardien du phare Eneour est blessé lors de l’accident. Un navire est en perdition dans la tempête. Il faut à tout prix refaire fonctionner le phare pour sauver ce navire et ses passagers. Tous deux vont s’y employer et réussir à rallumer le feu du phare…

2004
MYSTER BRAZ KALVAR PLOUGASTEL

MYSTER BRAZ KALVAR PLOUGASTEL

C’ est un spectacle théâtral et musical qui raconte la nativité, la vie, la passion, la mort et la résurrection du christ représentées sur le calvaire. Dans ce spectacle seules les statues de Plougastel inspirent la mise en scène. Musiciens, danseurs, acteurs, figurants de la presqu’île apportent au spectacle la voix et la ferveur du peuple de Plougastel.

2003
BUHEZ SANT ERWAN

BUHEZ SANT ERWAN

Un spectacle bilingue créé dans le cloître de la cathédrale de Tréguier lors du 7ème centenaire de Saint Yves les 15, 16 et 17 mai 2003. D’après un manuscrit inédit découvert par Gwenole Le Menn, mis en scène à la façon des vieux mystères et tragédies du théâtre tel qu’il se jouait encore au XIXème siècle dans le Trégor.

2003
BREIZH AKTU

BREIZH AKTU

Les années 70 voient en Bretagne un grand mouvement de contestation sociale. Ouvriers, paysans, marins, étudiants revendiquent leur identité. Breizh-Aktu est le tro Breizh d’une vieille dame, incarnation de la Bretagne traditionnelle, au cœur des conflits des années 70, à la recherche de ses enfants dispersés aux quatre vents. Elle est confrontée aux grèves, manifestations, galas de soutiens, combats âpres qui agitent la Bretagne toute entière.

2002
L’OISEAU ET LE PÊCHEUR

L’OISEAU ET LE PÊCHEUR

Un spectacle sur l’environnement et la défense de la nature pour apprendre l’écologie aux jeunes enfants. Sur une petite île vit un pêcheur solitaire, protecteur de la nature. Un jour, il capture un oiseau mourant englué dans la marée noire de l’Erika. Il le soigne, lui réapprend à vivre. Il lui enseigne l’amour de la nature et comment la respecter , sans en dilapider les biens, ni polluer l’environnement.

2002
JOHNIGED AN HILDA

JOHNIGED AN HILDA

Un paysan journalier de Roscoff en 1905 décide de faire pour la première fois la campagne d’oignons en Grande-Bretagne. Son épouse, Katarin, s’oppose à ce départ. En vain… Cette pièce écrite par Naig Rosmor retrace à travers la vie de cette famille léonarde, la saga des Johnny’s, ces paysans qui à leur apogée seront près de 2.000 à se rendre tous les ans en Grande-Bretagne vendre leurs oignons au porte à porte. Une de ces traversées se transforma en drame, le 19 novembre 1905. De retour d’une campagne, le bateau sur lequel avaient embarqué 134 passagers, dont 80 johnny’s, fut pris dans une tempête de neige. A quelques encablures de Saint-Malo, l’Hilda s’échoua sur les rochers. Seuls cinq paysans léonards survécurent.

2001
MARO EVIT AR VRO

MARO EVIT AR VRO

Ce très émouvant hommage aux poilus de la Grande guerre a été composé en puisant dans les lettres, cartes postales et carnets des notes de soldats de la région. Rédigés dans la boue des tranchées, des chemins, des casernes, des villes de garnison au cours de plus de quatre années de misère, de douleur et d’espoir, ces lettres sont écrites et lues par les femmes, filles, mères qui en Bretagne espèrent la fin des combats et le retour vivant de l’époux, du fils, du père, du frère, du promis…

2000
TRISTAN ET ISEULT

TRISTAN ET ISEULT

Le mythe de Tristan et Yseult adapté à partir des textes les plus anciens, en particulier le roman de Béroul et celui de Thomas. Tristan part en Irlande pour chercher une femme au Roi Marc, Yseult. Au cours du retour sur le bateau, Yseult décide de boire avec Tristan le breuvage d’amour préparé par sa mère pour que son union soit sans nuage. Malgré tout, Yseult épouse le roi mais continue à vivre des amours cachées avec Tristan…

2000
LA LEGENDE DE LA VILLE D’YS

LA LEGENDE DE LA VILLE D’YS

La légende de la ville d’Ys racontée aux enfants. En Bretagne et en d’autres pays on se souvient de nombreuses villes de la côte englouties par les flots. Aucunes de ces cités n’est aussi célèbre que la ville d’Ys. Kêr-Ys était la plus belle et la plus riche du monde. Le roi Gradlon de Cornouaille l’avait faite construire pour sa fille Dahut. Bâtie sur la mer elle était protégée des flots par de puissantes murailles dont les écluses ne s’ouvraient qu’à marée descendante. Le roi Gradlon gardait précieusement la clé des portes des écluses. Attachée aux anciens dieux et aux druides de la civilisation celtique, la princesse Dahut menait une lutte sans merci à Saint Corentin et Saint Gwénolé. Un jour un prince rouge se présenta au palais de Dahut, Il obtint de la princesse la clé des écluses. La marée était à son plein quand il ouvrit les portes. La tempête faisait rage. Les eaux s’engouffrèrent dans la ville et Ys disparut sous les flots. Mais rien n’est détruit, la ville d’Ys continue de vivre sous la mer. Dahut n’est point morte, elle nage sous l’aspect d’une sirène.

2000
AR MEVEL BRAZ

AR MEVEL BRAZ

Ecrite en 1954 par Per-Jakez Helias pour les émissions en breton de Radio-Kimerc’h, la pièce « Mevel ar Gosker » (Le Grand Valet) a été jouée pour la première fois en français en 1958 à Rennes, puis en 1960 à Glomel, en langue bretonne. Le rideau se lève sur la ferme du Kosker où vivent Yann Gonan, le très fier propriétaire des lieux, ses deux filles, God et Maria, ainsi que Jakez Mazo, appelé aussi «le grand valet». Dans un monde rural des années 50 encore marqué par un ordre social figé, les personnages hauts en couleur de la pièce mettent en lumière l’opposition entre la tentation de migrer vers la ville et l’attachement viscéral à une terre nourricière.

1999
MEURLARJEZ

MEURLARJEZ

Fondateur de la revue bretonnante Gwalarn, Roparz Hémon a également écrit des pièces de théâtre: déçu par ce qu’il voyait, il décidait de prendre la plume pour écrire des pièces courtes, avec peu de personnages, sur l’exemple irlandais, en travaillant davantage sur la psychologie. Il se posait aussi la question du rôle de l’écrivain dans la société et le mouvement breton. Ce spectacle met en scène des extraits de « Roperz Emmet » (militant irlandais condamné à mort) et de « Biniaouer ar glao hag an heol » (le joueur de biniou de la pluie et du soleil) et des pièces comme « Lina », drame conjugal, « Meurlarjez » (carnaval), qui aborde le thème du personnage et son double, le masque, le rêve.

1998
AVANTURIOU AR SITOIAN JAN KONAN

AVANTURIOU AR SITOIAN JAN KONAN

Cette pièce est tirée des mémoires de Jean Conan originaire de Guingamp. Le manuscrit oublié des « Avanturio ar citoien Jean Conan a Voengamp » (Les Aventures du citoyen Conan de guiguamp) a été redécouvert dans un château de Basse-Bretagne. L’auteur est un singulier personnage, qui fut, tour à tour, pêcheur de morues à Terre-Neuve, naufragé sur les glaces, fiancé à une Indienne. Rentré au pays, il est emporté par la tourmente révolutionnaire : combattant de l’armée du Rhin, grand pourfendeur de chouans, il reprend ensuite le métier de tisserand à Trédrez-Locquémeau et s’adonne à son vice, l’écriture. Désormais, il passera tout son temps à tisser : le jour, la toile nécessaire à la subsistance de sa famille; la nuit, le fil de ses aventures, réelles ou fictives.

1997
39-45 BREZEL BRO LEON

39-45 BREZEL BRO LEON

Au début de la guerre 39-45, une institutrice brestoise fuyant les bombardements quitte la ville avec ses élèves pour se réfugier sur le littoral, dans un petit port, où vit sa famille, pêcheurs goémoniers. Elle y fait la connaissance d’un officier allemand qui est chargé de la surveillance des côtes puis de la construction du Mur de l’Atlantique. Au-delà des oppositions de leurs camps respectifs, ils vont sympathiser, car portant tous deux un idéal de paix et de fraternité entre les peuples. Ils vont traverser les épisodes marquants de l’occupation et de la guerre dans ce coin de Bretagne, les préoccupations quotidiennes des occupés et des occupants, en essayant de rester fidèles à leur idéal. Ils seront sacrifiés à la bêtise et à la haine d’autres hommes. Mais ce sacrifice ne sera pas vain. Bientôt la paix règne et leur idéal va se concrétiser.

1997
GWILHOU AR BLEIZ

GWILHOU AR BLEIZ

Pièce pour enfants. Le loup a mangé la lune. Gwilhou ar Bleiz, le dernier loup de Bretagne, est capturé lors d’une battue par ses ennemis héréditaires, ses victimes ancestrales, l’homme, le chien, l’agneau et le renard. Accusé d’être tour à tour mangeur de bétail, allié du diable et dévoreur du soleil et de la lune, le loup est condamné à mort. Par un habile jeu de mise en scène style Tex Avery, le tragique verse rapidement dans le tragi-comique.

1996
AR MESTR

AR MESTR

Cette pièce de Naïg Rozmor retrace la grande figure de Tanguy-Prigent, le député et ministre de l’agriculture qui a révolutionné la vie des campagnes en faisant adopter le statut du fermage, en 1946. Dans sa jeunesse, Naïg Rozmor, originaire de Saint-Pol-de-Léon où elle naquit en 1923, a vécu les affres des familles paysannes risquant à chaque Saint-Michel de se retrouver sur les routes. Son propre père, un jour, a dû entasser tout son bien dans une charrette et partir à la recherche d’une nouvelle terre. Devenue écrivain, (Prix des écrivains bretons en 1977), elle a fait de cette aventure une pièce de théâtre qui raconte la rude vie d’une famille paysanne dans les années 30.

1995
AMOKO 2

AMOKO 2

Le 16 Mars 1998, Amoko 2, pétrolier géant portant à son bord 555 000 tonnes de pétrole brut, provenance Moyen-Orient, destination Angleterre, longe les côtes bretonnes… Vingt ans après le naufrage de l’Amoco Cadiz les choses ont changé en Bretagne. Les mesures de sécurité, le meilleur contrôle de la navigation, semblent avoir éloigné pour toujours le spectre d’une nouvelle catastrophe. A l’occasion de ce vingtième anniversaire, Albert Abalea, notable breton, a convié à bord de l’Amoko 2, pétrolier moderne, acteurs et héros du procès d’Amoco Cadiz. S’y retrouvent à bord rassemblés Alphonse Arzel et les élus bretons, le juge Mc Garr, l’avocat Cicéro, des représentants de la compagnie Amoco, de l’état français, des affaires maritimes, chanteur engagé, journaliste, marin-pêcheur, paysan, habitants de Portsall et d’ailleurs. Le voyage se déroule dans la bonne humeur, les rancœurs semblent oubliées. Amoko 2 s’apprête à croiser les côtes du Léon lorsqu’on annonce un avis de coup de vent à l’entrée de la Manche …

1994

TRISTAN ET ISEULT

Théâtre processionnaire dans le cadre du château de Kerjean. « Tistan et Iseult » puise son inspiration dans l’univers merveilleux des mythes celtiques. Tistan conduit Iseult la blonde vers son futur époux le roi Marc. A bord du navire avant les côtes de Cornouaille, ils boiront par erreur le philtre d’amour réservé aux futurs époux… qui les conduira inexorablement l’un vers l’autre. Le spectateur guidé de salles en salles par l’histoire, devient véritablement acteur, tantôt courtisan du roi Marc, tantôt lépreux dans la marche au bûcher…

1994
LE ROI MARC AUX OREILLES DE CHEVAL

LE ROI MARC AUX OREILLES DE CHEVAL

Pièce pour enfants. La petite île Karn, près de Porsall, n’a pas toujours été le rocher inculte que l’on voit aujourd’hui. C’est là que s’élevait le château du roi Marc. Le roi Marc aimait beaucoup la chasse et du matin au soir, on le voyait courir les landes et les bois. Mais plus que la chasse, plus que tout au monde, le roi Marc aimait son cheval. Il faut dire que c’était un cheval magnifique. Il courait aussi bien sur la terre que sur la mer, se riant des vagues et des tempêtes. C’est pourquoi on l’appelait Morvac’h, le « cheval marin ». Or, un jour que le souverain chassait, il se mit à courir une biche d’une grande beauté. Il banda son arc et tira. Il se passa alors une chose incroyable : la flèche avant d’atteindre son but, vint frapper le cheval en plein cœur. Fou de rage le roi s’avança vers la biche mais celle-ci s’était transformée en belle princesse.

1993

LES POMMES DU JARDIN DE VLEAGO

Pièce pour enfants d’après un conte irlandais.

1993
YS LA MAUDITE 2

YS LA MAUDITE 2

Une nouvelle version de l’histoire de la cité engloutie créé en 1987 faisant cette fois de nombreux emprunts à « Ys dans la rumeur des vagues » de Michel Le Bris et à « La Légende de la ville d’Ys » de Charles Guyot. Ys était la ville la plus belle et la plus riche du monde. Le roi Gradlon de Cornouaille l’avait fait construire pour sa fille Dahud. Bâtie sur la mer elle était protégée des flots par de puissantes murailles dont les écluses ne s’ouvraient qu’à marée descendante. Un jour, un prince rouge se présenta au palais de Dahud. Il obtint de la princesse la clé des écluses. La marée était à son plein quand il ouvrit les portes, et la tempête faisait rage. Les eaux s’engouffrèrent dans la ville et Ys disparut sous les flots. Mais selon le mythe, Dahud n’est pas morte, et nage sous l’aspect d’une sirène. La ville d’Ys continue de vivre sous la mer.

1993

ET A LA FIN ETAIT LE BANG

« Et à la fin était le bang » est une pièce de théâtre française en deux actes et en prose de René de Obaldia datant de 1968. Surréaliste et poétique, le récit exploite la dérision et l’humour noir pour traiter en filigrane, une critique de la société contemporaine; l’injustice et la brutalité de l’homme sur ses semblables. Le protagoniste principal est le stylite Oscar, ascète des temps modernes dont l’occupation favorite consiste à observer le monde, haut-perché au sommet d’une colonne, dans l’espoir de se rapprocher de Dieu…

1992
AN ARAR HAG AR STERED

AN ARAR HAG AR STERED

Une adaptation de la pièce de Sean O’Casey. Dans sa pièce « La Charrue et les Étoiles » le grand dramaturge irlandais peint une fresque réaliste du début du 20ème siècle. Mêlant farce, mélodrame et tragédie de la guerre, les idées héroïques populaires y sont malmenées et le texte résonne d’une étrange actualité. La pièce raconte le quotidien de Dublinois des quartiers pauvres lors des semaines et des heures qui précédèrent les Pâques sanglantes de 1916 à Dublin. L’affiche représente le visage de Käthe Kollwitz, sculpteur berlinoise.

1991
LA PASSION CELTIQUE

LA PASSION CELTIQUE

La Passion celtique est une évocation de la vie de Jésus, de son entrée à Jérusalem jusqu’à la descente de croix. Elle s’inspire des mystères médiévaux, des versions populaires de la passion et des calvaires bretons qui ont conservé dans la pierre les images du Grand Mystère de Jésus Christ. Pour l’écrire, Goulch’an Kervella s’est beaucoup inspiré des scènes des calvaires de la région. Les différents tableaux comme la musique de Christian Desbordes vous font vivre une Passion du Christ dont la Bretagne a su se saisir et faire sienne, une Passion enracinée et gravée dans la pierre, figée et pourtant si vivante.

1991

IMRAM – LE VOYAGE DE LINA

Une pièce pour enfants d’après le « Barzhaz Breizh ». Imram est un mot irlandais qui désigne une navigation, un voyage aventureux.

1990
LES NUITS DE KERJEAN

LES NUITS DE KERJEAN

Le Château de Kerjean a exercé jusqu’au XVIIIéme siècle une influence très forte dans ce pays de Léon riche en histoire et en légendes. Un spectacle qui dure cinq siècles! Une visite guidée du Château sous la forme originale de théâtre processionnaire : de salle en salle, à travers les escaliers tortueux et les étages, le spectateur remonte le temps, l’histoire de Kerjean et de la région, se prend au jeu et devient acteur.

1989
LIBERTA

LIBERTA

1989 c’est le bicentenaire de la Révolution Française. Ar Vro Bagan crée Liberta, la Révolution Française en Bretagne, un texte original à partir de sources historiques. Cette pièce va inaugurer le Théâtre de verdure du Fort de Berthaume à Plongonvelin. .                                                              .

1989
CANTIQUE A MELILLA

CANTIQUE A MELILLA

Une mise en scène du roman de Xavier Grall. Au Maroc, quelques mois après la proclamation de l’indépendance… Un homme erre dans Casablanca. Membre d’une organisation secrète, il ressasse ses rêves, ses remords, sa déroute. Chargé d’abattre un riche industriel aux idées libérales, il semble qu’il n’ait pas exactement rempli sa mission. Aussi est-il poursuivi par un être sans nom, implacable et tout-puissant, qui le liquidera au moment le plus propice. Enrico a joué et perdu : il doit expier. Et, comme l’écrit Pierre Tanguy dans sa préface, « cette quête de Mélilla est celle d’un paradis, d’une terre promise, d’un monde figé dans la lumière et la bonté » que recherchera Grall durant toute sa vie et dans toute son oeuvre. Cantique à Mélilla, après Africa blues, rend un son singulier. Rarement rage et poésie, puissance et rythme ont produit pareilles visions tragiques.

1988
KENAVO MY LOVE

KENAVO MY LOVE

Kenavo my Love est une fable moderne inspirée de la légende de la ville d’Ys, l’affrontement entre les modernes et les anciens, sur une musique originale de Christian Desbordes. Elle est créée au théâtre de Morlaix. Ar Vro Bagan, par la forme visuelle et chorégraphiée, veut faire jeune et moderne avec toujours le souci de faire venir des non-bretonnants à ses spectacles.

1988

LE VOYAGE DE MAELDUINA

Pièce pour enfants d’après un conte irlandais.

1987
YS LA MAUDITE 1

YS LA MAUDITE 1

Un spectacle son et lumière sur l’histoire de la cité engloutie. Ys était la ville la plus belle et la plus riche du monde. Le roi Gradlon de Cornouaille l’avait fait construire pour sa fille Dahud. Bâtie sur la mer elle était protégée des flots par de puissantes murailles dont les écluses ne s’ouvraient qu’à marée descendante. Un jour, un prince rouge se présenta au palais de Dahud. Il obtint de la princesse la clé des écluses. La marée était à son plein quand il ouvrit les portes, et la tempête faisait rage. Les eaux s’engouffrèrent dans la ville et Ys disparut sous les flots. Mais selon le mythe, Dahud n’est pas morte, et nage sous l’aspect d’une sirène. La ville d’Ys continue de vivre sous la mer.

1986
ROUE AR MOC’H

ROUE AR MOC’H

.                                                                                                         .

1986
SAINT POL ET LE DRAGON

SAINT POL ET LE DRAGON

Son et lumière. .                                                                                                             .

1986

AMBOUBAL ENEZ VAZ

Une pièce tirée du recueil « Pezhioù c’hoari nevez » de Naïg Rosmor et Per-Mari Mevel.

1985
ROUE AR MOR

ROUE AR MOR

Pièce pour enfants. .                                                                                           .

1985
YANN-VARI PERROT

YANN-VARI PERROT

Cette pièce traite de la vie et de l’assassinat de l’abbé nationaliste breton Yann-Vari Perrot. Né le 3 septembre 1887, au village de Keramazé, en Plouarzel, Jean-Marie Perrot fut élevé dans une famille de paysans bretonnants. Après des études à Guingamp puis à Quimper il devient vicaire à Saint-Vougay en 1904. Dès 1905 il fonde l’association du « Bleun-Brug » (la Fleur de Bruyère qui symbolise la ténacité bretonne). Il dirige, à partir de 1911, la revue « Feiz ha Breiz » (Foi et Bretagne , revue fondée en 1899). L’abbé Perrot est, en outre, l’auteur d’innombrables articles et pièces de théâtre. En poste à Plouguerneau à partir de 1920, il est muté à Scrignac en 1930, bastion du Parti communiste. Jouissant d’une véritable influence dans le Mouvement Breton, il est considéré par certains comme pro-nazi, et est exécuté par le maquis le 12 décembre 1943 au carrefour de la Croix-Rouge.

1984
AR BAGANIZ

AR BAGANIZ

Une pièce deTangi Malmanche. La pièce se déroule un dimanche matin du mois d’août 1671, dans un village du Pays pagan, en bord de mer. Colbert vient de promulguer l’ordonnance de la Marine qui interdit le pillage des navires et punit sévèrement les naufrageurs. Del, fille de Sezni Falc’han, patriarche, est promise à Goulven, homme grossier et brutal qu’elle n’aime pas. Elle rêve d’un prince qui viendrait à bord d’un beau navire. Ce soir-là, la tempête se lève, un navire anglais est en perdition, les Pagans préparent le naufrage et le pillage. Un seul marin anglais sera sain et sauf. Il trouvera refuge dans la maison du patriarche où une idylle va naître entre lui et Del…

1983
1983
KERNEVEZ CITY

KERNEVEZ CITY

Un Western « kig ha farz ». Homme d’origine fort modeste, JAMEZ BILLY, simple vacher au départ, a gravi lentement les échelons de la réussite sociale et professionnelle. Il est maintenant le premier magistrat de Kernevez City où il règne en maître absolu avec son clan. Son usine emploie la grande majorité des habitants de Kernevez. De nombreux conflits éclatent entre les agriculteurs et les cows-boys. Clôtures détruites, terres piétinées par les bêtes qu’on mène à l’abattoir, eaux polluées par les déchets de l’usine… Le conflit risque encore de grandir car JAMEZ BILLY projette d’agrandir la ville et l’abattoir. Il lui faut donc acquérir de nouvelles terres et élever un barrage sur la rivière. Nous sommes le samedi soir qui précède les élections sénatoriales. Dans l’auberge du TROUZ-BOUTOU, saloon de luxe et de plaisir, on attend le train de 9 heures…

1982
SPONTUS CIRCUS

SPONTUS CIRCUS

.                                                                                                                    .

1980

NOMINOE-OE

Une comédie épique et lyrique de Jakez Riou qui traite de la bataille de Ballon en 845 et de l’indépendance de la Bretagne (au passé et au présent !). Nomenoe vient de triompher des Francs à Ballon. Malgré quelques grognons, on prépare à Redon, une fête magnifique pour honorer le Vainqueur. On l’attend… Mais Nomenoe n’arrive pas. Où est-il donc passé ? Que fait-il ? Au fait, qui est Nomenoe ?

1979

TIO-TIO

En 1979 ar Vro Bagan, créé un premier spectacle pour les enfants, Tio-Tio, qui sera adapté pour FR3 dans la forêt d’Uhelgoad.

1978

BUHEZ MIKAEL AN NOBLETZ

Cette pièce traite de la vie et de la prédication du missionnaire Michel le Nobletz et du père Maunoir. Mikael an Nobletz (1577-1652), fut au début du XVIIe siècle le premier et l’un des plus vigoureux missionnaires de la Réforme catholique dans le Royaume de France. Actif en Basse-Bretagne, il développa pour nourrir son propos des méthodes pédagogiques nouvelles, et inventa notamment l’usage de cartes peintes, appelées aujourd’hui « taolennoù » ou tableaux de mission, dont il reste de nombreux exemplaires. Julien Maunoir (1606-1683) était un prêtre jésuite français, prédicateur et missionnaire dans les campagnes bretonnes. En novembre 1630, il reçoit la visite de dom Michel Le Nobletz qui voit en lui celui qui lui succédera comme missionnaire des campagnes bretonnes. C’est alors qu’il se met à l’étude de la langue bretonne pour être mieux à même de communiquer la foi aux paysans bretons.

1977
MA C’HELLJEN-ME KANAÑ LAOUEN

MA C’HELLJEN-ME KANAÑ LAOUEN

Ma c’helljen me Kañan laouen – Si je pouvais chanter gaiement. Cette pièce de théâtre « engagé » écrite par Ar Vro Bagan aborde de plein fouet l’actualité bouillonnante en Bretagne : projets de centrales nucléaires ; militarisation de la Bretagne ; tourisme de luxe… Une pièce militante inspirée de Village à vendre (Occitanie) et Presqu’île à vendre (Guérande). Elle lance véritablement Ar Vro Bagan qui participera à de nombreuses manifestations de revendication et de soutien. Cette pièce de théâtre a été jouée de nombreuses fois par Strollad ar Vro Bagan. Elle a connu un grand succès grâce notamment aux chansons qui accompagnent le texte.

1976

AN DOGAN

Dogan (Le cocu) une pièce de Jakez Riou. Le 7 août 1932, à 5 heures moins 20 du matin, une explosion réveilla les Rennais : le Monument de la place de la Mairie venait de sauter ! Représentant la Duchesse Anne agenouillée aux pieds de Charles VIII, Roi de France triomphant, cette statue ne pouvait que susciter l’ire des milieux indépendantistes de l’époque depuis son inauguration en 1911. Profitant des cérémonies de célébration du rattachement de la Bretagne à la France se déroulant à Vannes, l’attentat revendiqué par le groupe « Gwen ha Du » est accompli dans une ville vide de la présence policière, transférée à Vannes. Les conséquences ont sans doute dépassé les intentions des auteurs : arrestations multiples sans résultat, réactions médiatiques et politiques nombreuses. Jakez Riou, un temps inquiété lui aussi, profite de « Dogan » pour nous amuser aux dépens des autorités par une pochade burlesque et rythmée, voire grivoise, aux accents courtelinesques, écrite dans un breton populaire et agréable. Cette pièce est  « actualisée » par Ar Vro Bagan : c’est le projet de caserne de Dineault qui est au cœur de l’enquête policière.

1976

MEURLARJEZ

Fondateur de la revue bretonnante Gwalarn, Roparz Hémon a également écrit des pièces de théâtre. Meurlarjez est la pièce la plus accomplie de Roparzh Hemon. Elle aborde le thème du personnage et son double, le masque, le rêve.

1975

KLEÑVED AN TOUGN

Kleñved an Togn – La Maladie de Togn (Jarl Priel,1950). Le pêcheur Trégorrois Togn, souffre d’une maladie étrange que personne, même la doctoresse néo-bretonnante n’arrive à diagnostiquer. N’est-elle pas de nature magique, sous l’influence de St Yves (St Erwan), à la suite de la vengeance d’une voisine… La première pièce jouée en publique, à l’occasion de la fête du Pays Pagan en 1975, sera Kleñved an Tougn devant la baraque de Kereog à Plounéour-Trez où siège ar Vro Bagan depuis 1969. La pièce sera jouée ensuite plusieurs fois dans les fêtes locales et les fermes, mais aussi à Gouel ar Brezhoneg à Saint-Pol de Léon et au Bleung-Brug de Kergrist-Moelou.

1974

E-TAL AR POULL

L’activité théâtrale d’Ar Vro Bagan verra le jour en 1973 avec la création d’un atelier de théâtre au sein de l’association. En 1974, la section théâtre d’Ar Vro Bagan travaille sur « E-tal ar Poull », adaptation de la farce du cuvier, pièce médiévale écrite par l’abbé Yann-Vari Perrot. Un homme doit obéir à sa femme et à sa belle-mère, qui veulent lui imposer tous les travaux du logis. Elles lui donnent donc un « rôlet », liste des travaux qu’il aura à effectuer. L’homme aide sa femme pour un travail ménager au bord du cuvier, un grand baquet qui contient le linge sale. Sa femme bascule alors dans le cuvier. Tempêtant et suppliant son époux, elle est sur le point de mourir noyée. L’homme lui répond simplement que la sortir de l’eau ne fait pas partie de sa liste. Il ne se décide à aider sa femme à sortir du cuvier qu’après la promesse qu’il sera dorénavant le maître du logis.

Ar Vro Bagan Ar Vro Bagan